Je faisais du ski avant de savoir marcher... et ça doit donc bien faire 20 ans que je skie. J'ai toujours aimé être en l'air sur les pistes en prenant les petites bosses à pleine vitesse, et j'ai en général évité les snow-parks avec leur bosses monumentales... Sauf une fois où je me suis demandé comment j'avais fait pour atterir sur mes jambes (mais c'est une autre histoire...)

Ce samedi 2 Mars 2013, vu que j'avais déjà bien skié la journée et qu'il y avait une bonne quantité de poudreuse, je me suis laissé tenter par cette bosse entre deux pistes qui avait l'air assez incroyable...

Pendant que ça monte, je me dis: "Ohlala, elle est beaucoup trop raide, cette bosse !"

Dans l'air, j'essaye de rattrapper l'ordre des choses: les pieds en bas, la tête en haut...

Bon, ben ça marche pas, il me reste plus qu'à attendre le contact en essayant d'amortir comme je peux...

Ouch! Bon, j'ai mesuré, ça fait environ 24 mètres, et ça n'a pas fait mal vu la quantité de poudreuse à l'arrivée ^^



EPILOGUE:

Après m'être dégagé, j'ai skié une centaine de mètres pour aller rejoindre mon père (qui filme) un peu plus bas, au soleil. Je gardais l'oeil gauche fermé, parce que j'avais toute la partie gauche de ma tête (surtout les cheveux en fait) qui avai(en)t fusionné(s) avec la neige. J'ai skié sans rien voir, parce que j'étais encore un peu sonné, et que je n'avais qu'un oeil d'ouvert et surtout, j'avais enlevé mes lunettes qui étaient pleines de neige... Heureusement, le solei a aidé à faire fondre tout ça, en plus de me réchauffer un peu. :D

Ecrit le 03/03/2013

Mis à jour le 14/03/2013